C.O.P.S

    Partagez

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Dim 03 Fév 2013, 14:29

    rapport suivant (début de semaine)
    Fichiers joints
    0 005 Rapport.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (142 Ko) Téléchargé 5 fois


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Dim 03 Fév 2013, 14:30

    dotation en rapport avec le rapport précédent
    Fichiers joints
    0 005 Dotation.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (154 Ko) Téléchargé 5 fois


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Dim 03 Fév 2013, 20:10

    Yop merci pour tous ces rapports! Je répondrai favorablement ou non aux demandes de dotations! Twisted Evil

    Sinon le weekend prochain Kirua étant pas là je ne sais pas encore si il y aura Cops ce weekend, sinon au pire des cas ce sera le weekend prochain!


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    Pimouss
    Griffon Royal
    Griffon Royal

    Masculin
    Gémeaux Nombre de messages : 28566
    Age : 1905
    Localisation : Fargues-St Hilaire
    Emploi : Responsable produit
    Loisirs : jdr, roller, pala
    Citation : No tienes que ser excelente para empezar, pero tienes que empezar para ser excelente...
    ASCPA-Les Griffons : WebMaster
    . :
    Réputation : 37
    Points : 20990

    Re: C.O.P.S

    Message par Pimouss le Dim 03 Fév 2013, 20:29

    Attention le 16, il y a Bloodlust. Wink


    _________________

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Dim 03 Fév 2013, 20:31

    Je pensais au vendredi ou samedi soir!


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    Pimouss
    Griffon Royal
    Griffon Royal

    Masculin
    Gémeaux Nombre de messages : 28566
    Age : 1905
    Localisation : Fargues-St Hilaire
    Emploi : Responsable produit
    Loisirs : jdr, roller, pala
    Citation : No tienes que ser excelente para empezar, pero tienes que empezar para ser excelente...
    ASCPA-Les Griffons : WebMaster
    . :
    Réputation : 37
    Points : 20990

    Re: C.O.P.S

    Message par Pimouss le Dim 03 Fév 2013, 20:32

    Ok pas de problème.


    _________________

    ForestRaptor
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Scorpion Chat
    Nombre de messages : 2050
    Age : 29
    Localisation : Pessac
    Emploi : Etudiant :p
    Réputation : -1
    Points : 4109

    Re: C.O.P.S

    Message par ForestRaptor le Mer 06 Fév 2013, 08:23

    cheers On va enchainer les parties!!! Hoozah !


    _________________
    J'ai faim. J'ai soif. J'ai sommeil.
    PIMOUSS: Very Happy arrete de passer derrière tous mes messages Very Happy

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Ven 08 Fév 2013, 08:43

    inspi cops :

    http://fr.news.yahoo.com/ex-policier-recherché-meurtres-vaste-chasse-à-lhomme-203502900.html


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Ven 08 Fév 2013, 09:30

    Merci c est une bonne inspiration c est vrai.


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Sam 16 Fév 2013, 20:22

    Rapport de Police
    Rapport N° : 05COPS09-117090-005-1
    Unité : 05COPS09
    Destinataire : Lnt Tod Hopkins
    Auteur : Johnny Rico
    Objet : Disparitions à Skid Row, deuxième round

    A peine sorti de l'hôpital où m'avait expédié Terminator (voir rapport 05COPS09-117090-005), le
    détective Dickinson m'emmena au Central. Là, le détective Maverick Madsen « Top Gun » se
    joignit à nous. Cole Phelps nous appris que Frank Michel devait témoigner sur une ancienne affaire
    et serait absent pour la journée. Il nous informa également que l'armurier, Mohammad Rewhan nous
    attendait afin de nous doter de nouvelles armes. J'en profite pour le remercier, ainsi que le
    Lieutenant et le service dotation d'avoir pris en compte mes demandes répétées de dotations.
    Nous nous sommes rendus au Bunker à Skid Row où, après une entrevue rapide avec le Capitaine
    Gardelo, nous avons rejoint, avec le détective Dickinson, le Lieutenant Stetson du SWAT pour
    l'autopsie des braqueurs de la veille. Cole Phelps partit éplucher des dossiers tandis que Madsen et
    Hobbs visionnèrent les vidéos de surveillance de la supérette où avait eu lieu le-dit braquage.

    L'autopsie eu lieu sous la direction du docteur Stewart. Cette autopsie se déroula en deux phases
    distinctes et autonomes. J'assistai tout d'abord à celle de l'armure que portait le « Terminator » par le
    Lieutenant Stetson. Cette armure, typique du SWAT, était un modèle extrêmement renforcé de
    plaques de métal. Le Lieutenant nous informa que de telles armures avaient été à l'étude longtemps
    auparavant, mais avaient été abandonnées car trop lourdes et impossibles à porter. Des poches de
    liquide encore non-identifié étaient placées à plusieurs endroits, et reliées au système sanguin du
    « Terminator ». De petits moteurs permettaient de pomper ce liquide. Il apparu à l’oeil excercé du
    Lieutenant qu'aucun numéro de série n'apparaissait sur l'armure. Non qu'ils aient été effacés, mais
    elle n'en avait simplement jamais eu. En plus du système respiratoire de l'armure, relié à une
    bouteille placée dans le dos, il apparu qu'elle était entièrement pressurisée.
    Le docteur Stewart nous apprit que le cadavre était de type caucasien, la quarantaine, en bonne
    forme physique (du moins avant son décès). Le cocktail de produits dopants qu'il s'injectait avait
    provoqué des altérations dans son organisme, principalement au niveau du foie. Il présentait de
    multiples fractures dues à un impact violent. Un homme normalement constitué n'aurait pas pu se
    relever après ses nombreuses fractures. Il ne portait pas de tatouage mais un nombre élevé
    d'anciennes cicatrices.
    Durant la suite de l'autopsie, je me faufilai hors de la pièce afin de jeter un oeil sur les armures de
    COPS que portaient ses comparses (qui avaient déjà été autopsiés). Tout comme pour l'armure du
    SWAT, elles avaient été fabriquées sans numéro de série.

    La vidéo de surveillance de la supérette montrait que les gars étaient arrivés en Hummer. Ils avaient
    investi les lieux et placé directement les otages dans le bureau, sans faire plus attention à eux. Le
    « Terminator » a fait un signe de salut à la caméra puis ils ont attendu. Quand la police de Skid Row
    est arrivée, ses deux comparses ont ouvert le feu sur la voiture placée à l'avant du bâtiment.
    « Terminator » est passé à l'arrière et a lancé sa grenade sur la deuxième voiture et a arrosé les deux
    policiers qui étaient à l'intérieur, les tuant sur le coup.

    Dans les rapports qu'il examinait, Cole Phelps apprit que les deux autres braqueurs étaient
    également de type caucasien, âgés d'une quarantaine d'années. Les armes qu'ils utilisaient étaient
    des Hellfire 032-FX, fabriqués sans numéro de série.
    Parmi les nombreux fabricants d'armes du continent nord-américain, il apparu que seule la société
    Engeneering Corporation était impliquée dans le processus des armures de type SWAT, COPS ainsi
    que des armes Helfire 032-FX.

    Puisque nous étions à Skid Row, nous avons décidé de continuer les enquêtes sur les disparus plutôt
    que de nous rendre dans Downtown où se trouve le bâtiment d'Engeneering Corporation. Nous nous
    sommes alors séparés en deux groupes : Cole Phelps et Maverick Madsen retournèrent voir les
    prostituées tandis qu'avec Andrew Dickinson et Ryley Hobbs nous nous rendîmes, avec quelque
    retard, au rendez-vous que Dickinson avait prit la veille (voir rapport 05COPS09-117090-005).

    Nous nous sommes donc rendus au San Julian Parc où, malgré tous les efforts méritant de
    Dickinson, nous fîmes choux blanc. La décence et le profond respect que j'éprouve envers lui
    m'interdisent de rentrer dans les détails de cette entrevue avec une douzaine de SDF. Nous avons
    cependant appris à cette occasion que Bébert, le rendez-vous de Dickinson, avait compris que mon
    coéquipier était un prince venu d'un pays étranger. Il a fini par réussir à les organiser en groupe de
    trois-quatre (cette notion fut difficile à leur faire appréhender) afin de limiter les risques quand à
    une disparition. Aucune nouvelle concernant le van de couleur sombre.

    Le soir, à dix-neuf zéro zéro, Phelps nous appela et nous donna rendez-vous à la Clinique de
    l'Espoir, notre seule piste sérieuse sur cette affaire.
    Quand nous entrâmes à l'intérieur, cela me fit l'image d'un hôpital de campagne : une grande pièce
    emplie de lits avec des médecins et infirmières en blouses blanches allant de lits en lits sur lesquels
    attendaient de nombreux patients. J'eus même l'impression, l'espace de quelques instants, d'entendre
    les explosions au loin, le staccato des fusils-mitrailleurs et le hurlement des sirènes d'alerte, de voir
    les fusées éclairantes dans le ciel nocturne, de sentir l'odeur de la poudre, du sang et de la peur.
    Avec Dickinson, nous fîmes le tour du bâtiment, qui se composait de quatre pièces, la salle
    principale, une deuxième de même type (avec des lits, personnels soignants et patients), une salle de
    repos ainsi qu'un laboratoire d'analyse faisant également office de stock de médicaments.
    Cole Phelps, bureaucrate indécrottable, examina les dossiers des disparus. Il découvrit que chacun
    d'entre eux avait subit des tests sanguins pour de dépister des maladies rares. Ces tests semblaient
    trop poussés pour un tel endroit qui se contente généralement de prescrire des tests de dépistage du
    SIDA.
    Après avoir entendu Karl Marx, un des médecins ayant signé quelques dossiers, il s'avéra qu'il
    n'avait jamais prescrit de tels examens. Nous allâmes examiner les dossiers des archives et après les
    avoir comparé, il nous apparu qu'une seule infirmière prescrivait également de tels examens : Janice
    Karlstein.
    Madsen, sortit dehors prendre l'air, nous informa qu'une personne de sexe féminin quittait
    précipitait la clinique.
    S'en suivit une course-poursuite où elle finit par faire une sortie de route et une entrée d’entrepôt.
    Le temps que Dickinson et moi-même arrivions sur place, Madsen avait arrêté la suspecte. Fouillant
    ses affaires, je tombais sur son téléphone portable et découvris que tous ses contacts étaient
    nominatif sauf un. Immédiatement, j'appelai le Central et demandais une localisation sur le numéro
    affilié.
    Dans le même temps, sans perdre le sien, Dickinson interrogea Janice Karlstein et apprit au bout de
    neuf secondes qu'elle avait été contactée quatre mois auparavant par les frères Tamissi pour faire
    des tests sanguins sur les démunis qu'elle côtoyait à la Clinique de l'Espoir. Cela lui rapporta au
    début quelques centaines de dollars, centaines qui se transformèrent rapidement en milliers. C'était
    toujours eux qui la contactaient, elle leur envoyait les informations sur internet puis recevait l'argent
    par virement. C'est également elle qui falsifiait les rapports médicaux prescrivant les tests sanguins.
    Cole Phelps demanda des renseignements au Central sur les Frères Tamissi. Ce sont des membres
    d'une milice d’extrême-droite du Montana. Leurs casiers comporte de nombreuses inculpations pour
    coups et blessures, ports d'arme prohibés... Ils sont également suspecté dans l'explosion d'un camp
    d'anciens de leurs collaborateurs. Âgés de 32 ans, ils ne sont pas vraiment frères. La dernière
    informations sur eux est qu'ils mesurent 1,90 mètres pour environ 110 kilogrammes.

    Le Central nous recontacta alors que nous étions en route pour le Bunker afin d'y déposer la
    suspecte. La triangulation sur le numéro de téléphone avait fonctionné. Le signal, envoyé sur
    l'ordinateur de bord de notre véhicule, nous montra qu'ils se trouvaient à quelques pâtes de maison
    de notre position. Le temps qu'on dépose notre colis, le point sur la carte se mit à bouger. Nous en
    rapprochant, nous découvrons qu'il s'agit d'un fourgon de couleur sombre, sans plaques
    d'immatriculation. Dès que nous nous mîmes en chasse (Dickinson conduisait), le véhicule se mit à
    accélérer, malgré nos sommations répétées. J'eus le temps de tirer une balle dès que nous arrivâmes
    à portée, sans réussite. La voiture conduite par « Top Gun » nous coupa alors la route, s'insérant
    entre nous et le van. Les suspects se mirent à arroser à l'arme automatique nos collègues qui
    répliquèrent. Plusieurs balles touchèrent le van, sans causer de grands dommages. Par contre, la
    voiture de patrouille de Madsen se mit à ralentir, mortellement touchée. Elle perdait d'ailleurs
    beaucoup trop de liquide de frein pour sa santé. Dickinson évita la voiture qui s'arrêtait et continua
    la poursuite. Nous étions presque collés à eux quand nous vîmes les portières arrières du van
    s'ouvrir. Ils jetèrent alors sur nous une arme incongrue : le cadavre d'un chien ! Avec horreur, nous
    remarquâmes une jeune femme blonde peu vêtue (parfaite dans le style péripatéticienne), qui
    semblait, fort heureusement, avoir survécu à nos tirs. Une nouvelle rafale et les balles s'écrasèrent
    sur notre pare-brise comme des moustiques, un de nos pneu éclata. Décidant de jouer notre tout
    pour le tout, conscient que malgré son habileté Dickinson ne pourrait continuer longtemps la
    poursuite avec un pneu en moins, je sortis de l'habitacle et montais sur le capot de notre voiture.
    Une nouvelle rafale s’abattit sur nous, sans dommages visible hormis quelques trous dans le
    blindage et je sautais à l'arrière du van. Le Tamissi qui ne conduisait pas se tourna vers moi et le
    monde paru étrangement sens-dessus dessous.
    Le véhicule des suspects, dans lequel j'étais – une excellente idée dans le feu de l'action, moins
    bonne en y repensant après coup – venait de percuter un véhicule à l'arrêt et réalisait un magnifique
    tonneau. Je n'eus que le temps de serrer la témoin afin de la protéger du choc.
    Quand le monde redevint dans le bon sens, du moins quand il s'arrêta de tourner, je me retrouvais au
    contact avec le frère Tamissi. Il était bon aux poings, je dois l'avouer, même si je pensais, après les
    premiers coups, pouvoir l'étendre KO en moins de 8 reprises, tout en lui déclarant ses droits selon la
    directive Miranda. Je déchantais rapidement quand il dégaina son couteau. Je pense être qualifié
    pour pouvoir dire que quelqu'un sait se battre. Ben lui, il était sûrement le meilleur manieur d'arme
    blanche que j'avais jamais rencontré (hormis le guide autochtone Piang Yu qui arrivait à raser un
    soldat à grand coup de machettes (oui, oui, avec un s, il en maniait toujours deux) sans ne serait-ce
    que l'égratigner).
    Après avoir reçu quelques coups de couteau plus ou moins grave, Madsen arriva à la rescousse.
    Sans lui, je serais sûrement mort. A nous deux, nous arrivâmes à le maîtriser, non sans difficultés,
    puis à le menotter.
    Il était vingt-et-un zéro zéro quand l'ambulance vint me chercher pour me conduire à l'hôpital que
    j'avais quitté moins de huit heures auparavant.

    Fin du rapport

    Johnny Rico


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Dim 17 Fév 2013, 11:08

    Excellent rapport très bien écrit comme d habitude. Ce qui permettra aux collègues de se souvenir! Very Happy


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Ven 22 Fév 2013, 20:05

    une nouvelle inspi :

    http://fr.news.yahoo.com/los-angeles-cadavre-retrouvé-réservoir-deau-dun-hôtel-075500297.html

    une autre :
    http://fr.news.yahoo.com/cinq-vaches-tuées-laube-110734725.html


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Jeu 14 Mar 2013, 11:51

    Rapport de Police
    Rapport N° : 05COPS09-117090-005-2
    Unité : 05COPS09
    Destinataire : Lnt Tod Hopkins
    Auteur : Johnny Rico
    Date : Mercredi 3 juillet 2030
    Objet : Disparitions à Skid Row, Acte 3
    A l’hôpital, où j'ai quasiment une chambre réservée, j'ai découvert des nouvelles surprenantes et/ou
    réchauffées, à savoir :
    - Les fraternité aryennes se fédèrent sous les ordres d'un nouveau chef charismatique. (article écrit
    par Roger Dericott)
    - Depuis quelques semaines, de vieux criminels sortis de prison disparaissent de la surface de la
    terre. Ce sont des experts dans leur domaine (Explosifs, armes blanches, armes à feu, snipers, tueurs
    en série...). Le moins que l'on puisse dire c'est que leurs spécialités sont très hétéroclites.
    - Des chiens génétiquement modifiés erreraient dans les égouts et dévoreraient des SDFs.
    - Des rumeurs à propos d'une invasion imminente de la Californie par les USA.
    - Des flics se feraient voler leurs badges. A ce propos, cela fait au moins un mois que cela dure
    puisque cette nouvelle était déjà parue dans le Ground Zéro du mois dernier.
    Une fois sortie de ma résidence secondaire, je me suis précipité (même si ce n'était pas l'heure
    d'embauche) au Central. Là, (en heures supplémentaires non déclarées), j'ai pris mon courage à
    deux mains et me suis rendu aux archives. J'ai demandé à consulter le rapport d'une affaire classée
    depuis deux ans, l'affaire Goodsun, plus communément appelée dans les services « la Boucherie du
    Démon ».
    Quelle ne fut ma stupéfaction devant la boite que l'archiviste déposa devant moi ! Une tonne de
    rapports, vidéo, audio... Gêné, je demandais un résumé... Et non, il n'y en a pas.
    J'ai donc déposé ce fouillis sur mon bureau, me suis assis, me suis demandé par où commencer, puis
    suis sorti faire un peu d'exercices.
    A 15 heures, le service commença pour de vrai. Mon coéquipier et mes collègues se montrèrent
    curieux de voir un rapport sur mon bureau, surtout une vieillerie comme celle-là. Je les ai envoyé
    balader et nous avons commencé à bosser sérieusement. Ils m'apprirent les informations qu'ils
    avaient glané la veille tandis que j'étais à l'hôpital :
    - Les braqueurs de la supérette étaient des anciens militaires d'un groupe nommé COBRA, censés
    être morts en mission trois ans auparavant.
    - La substance retrouvée dans l'armure du « Terminator » est une substance inconnue. C'est un
    produit surpuissant décuplant la force et la résistance à la douleur de la personne qui en prend.
    Cependant, elle a tendance à détruire les organes internes. Certains éléments sont un mélange de gaz
    d'arme biologique.
    - Le transfert des armes, armures et substance est prévue pour le jeudi 4 juillet de Skid Row au
    Central.
    Notre équipe, toujours amputée de Frank Michel, fut renforcée par la présence de Brenda Stone,
    alias Pink, experte es informatique et sciences, coéquipière du démineur fou, alias Maverick « Top
    Gun » Madsen.
    Stone décida de nous accompagner, Dickinson et moi-même, à Skid Row afin d'interroger les frères
    Tamissi. De leur côté, Phelps, Hobbs et Madsen se rendirent à Ingeneering Corporation, où, inutile
    de faire durer le suspens, ils firent choux blanc.
    De notre côté, ce fut Dickinson qui se chargea des interrogatoires des suspects. Il apprit, non sans
    mal, en échange d'un accord officiel permettant aux deux frères d'être incarcérés dans la même
    prison, qu'ils étaient payés en liquide plusieurs dizaine de milliers de dollars par tête. Ils déposaient
    les personnes qu'ils avaient enlevées (putes et clodos) dans un vieil entrepôt désaffecté des docks de
    Skid Row. Leur commanditaire était une certaine Joyce Booth.
    Après une rapide recherche, nous apprîmes que Booth était une femme de 28 ans, génie de la
    génétique qui avait disparu depuis un an.
    Dans la foulée, nous communiquons nos informations au trio Hobbs/Phelps/Madsen et nous
    rendîmes tous les six sur place. Là, afin d'éviter de nous faire étriper une fois de plus par la
    Capitaine Henriette Belfellow chargée de l'entretien des voitures, nous laissâmes nos véhicules à
    500 mètres du lieu. Après coup, cela me paraît être une connerie sans nom : qu'aurions-nous fait si
    des suspects s'étaient enfuis en véhicule ?
    Sur place, nous aperçûmes deux suspects en train de charger un camion de livraison. Les deux
    étaient armés de petits pistolets-mitrailleurs. Tandis que nous avancions furtivement avec Madsen,
    Dickinson fit le tour du hangar (sa fameuse technique du « et si ils passaient par derrière »), suivi
    par Phelps.
    Sans sommations aucune, Madsen abattit froidement l'un des gardes, avant même qu'il ne
    commence à tirer sur nous. Dans le même temps, je sécurisais le camion tandis que Hobbs eut
    l'autre. Une fois ceci fait, je jetai un coups d’oeil dans le hangar. Des balles fusèrent, je répliquai
    sans aucune honte. Soudain, mon oreillette grésilla : Dickinson et Phelps nous avertirent que des
    caisses contenaient des trucs explosifs. Pink tenta cependant un tir de couverture, dans le toit, peutêtre
    au cas où Spider-man soit de la partie.
    Une fois informés de la dangerosité des lieux, Madsen, Hobbs et moi-même, sans concertation,
    eûmes la même idée : nous fonçâmes sur les trois types qui nous canardaient sans relâche. Nous les
    maîtrisâmes sans difficultés, chacun avec notre technique propre.
    Au rez-de-chaussée du hangar, il n'y avait que ces trois suspects, ainsi que des caisses contenant du
    matériel médical et des rebuts de l'entreprise qui occupait le bâtiment avant qu'il ne soit abandonné.
    Par contre, à l'étage, nous découvrîmes avec stupéfaction une dizaine de corps (SDF et prostituées).
    Ils étaient tous allongés, crâne ouvert. Sur leurs cervelles à nu, il y avait des électrodes de
    branchées. De même, chaque corps était relié à des tuyaux. Pink procéda à un examen très
    sommaire et se rendit compte qu'ils comportaient tous des traces de coelioscopie (procédé
    chirurgical permettant d'opérer ou de placer une caméra à l'intérieur du corps sans avoir à charcuter
    le patient). Elle jeta également un oeil rapide sur les écrits du docteur Booth et découvrit qu'elle
    travaillait sur le vieillissement du corps humain.
    En attendant les renforts, Dickinson interrogea l'un des gardes menottés : il tint en tout et pour tout
    24 secondes et accepta de témoigner en échange d'un allègement de sa peine.
    Il avait été engagé par le docteur Booth. Elle était partie la veille au soir, après avoir reçu un coup
    de téléphone des frères Tamissi. D'après lui, elle se serait envolée pour les USA. Il était là pour finir
    le déménagement du matériel médical et devait se rendre jusqu'à la frontière pour le remettre à
    d'autres personnes sur place. Auparavant, son rôle consistait à garder les putes et SDF.
    Dickinson appela le Lieutenant pour le mettre au courant. Hopkins décida, à notre grand dépit, de
    remettre l'affaire à la police de la frontière.
    Sur place, à l’entrepôt, Édouard Bleyman, le chef de la police scientifique, prit les choses en charge.
    Il nous félicita pour ne pas avoir saccagé le périmètre.
    Une fois revenus au Central, le Lieutenant nous félicita et nous autorisa, exceptionnellement, pour
    fêter la résolution de cette enquête, à quitter le service plus tôt.
    Faisant preuve d'une abnégation totale, suivant un instinct qui m'avait sauvé de nombreuses fois la
    vie dans les jungles du monde entier, je restais au bureau et commençais à étudier le rapport sur
    l'affaire du Goodsun. Cela ne fut vraiment pas une partie de plaisir. J'ai fait un résumé de ce rapport,
    que je joins à celui-là.
    Fin du rapport
    Johnny Rico


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Jeu 14 Mar 2013, 11:51

    Rapport de Police
    Rapport N° : 05COPS09-117090-005-2-PJ
    Unité : 05COPS09
    Destinataire : Lnt Tod Hopkins
    Auteur : Johnny Rico
    Date : 3 juillet 2030 – 3-4 juillet 2028
    Objet : Résumé du dossier de « l'affaire du Goodsun »
    Il y a deux ans, Nicholas « Punisher » Weaver et Dewey Baxter, deux très bons COPS, enquêtaient
    sur un trafic de drogue à Skid Row. Cette drogue était alors apparue récemment et a disparu depuis.
    Nommée « le jus », elle était très mortelle, trop mortelle pour être réellement rentable.
    Euphorisante, elle transformait en bête sauvage ceux qui la prenaient, en augmentant leur force et
    leur résistance à la douleur. Elle avait tendance en trois-quatre prises à détruire les organes internes.
    Après plusieurs mois d'enquête, les deux COPS réussirent à identifier le lieu de dispersion de la
    drogue. C'était un immeuble délabré, la résidence Goodsun. Ils suspectaient un gang portoricain, le
    Soleil Rouge, d'avoir établi sa base sur place, au 5ème étage, ainsi qu'au sous-sol. Les autres étages
    étaient occupés par des familles plus ou moins nombreuses n'ayant pas les moyens d'aller vivre dans
    un quartier plus tranquille de la ville.
    Ils se sont rendus sur place, accompagnés de quatre autres COPS. Ils ont investi le bâtiment, en
    contradiction avec les ordres de leur hiérarchie. Quinze minutes plus tard, il n'y avait plus aucun
    signal radio, juste un signal de détresse.
    Cinq minutes plus tard, Jessica Alison, petite amie de Weaver et COPS émérite, arriva sur place
    avec son coéquipier. Leur entrée dans la résidence a été suivie d'une fusillade.
    Sous l'emprise de la drogue, les membres du gang ont commis des atrocités sans nom. J'ai vu les
    vidéos enregistrées par les caméras des bandits et je n'avais jamais rien vu de tel, d'aussi barbare,
    même durant ma période de service en Corée.
    Les six premiers COPS étaient morts ou agonisants, sur les quinze membres du gang, ils n'avaient
    réussi à en abattre que cinq.
    Dès son arrivée, Alison fut séparée de son coéquipier et jetée dans une cage d'ascenseur désaffectée,
    chutant de deux étages. Là, avec une jambe cassée, elle élimina un par un tous les membres du
    gang, avec des armes toutes plus improbables les unes que les autres qu'elle trouva sur place. A titre
    d'exemple, elle en a tué un avec une scie circulaire, un autre avec un pistolet à clou, une passoire...
    Au sous-sol, elle tenta, sans succès, de réanimer Weaver qui avait été abattu avec sa propre arme.
    Ensuite, elle fit un bandage à Baxter, avant de sombrer dans l'inconscience.
    Quand les renforts arrivèrent sur place, ils découvrirent un carnage total. Tous les membres du gang
    étaient morts. Toutes les familles qui vivaient dans la résidence, sur 4 étages, avaient été
    massacrées. Sur les huit COPS entrés dans le bâtiment, six y trouvèrent la mort. Baxter, le
    coéquipier de Weaver, prit une retraite anticipée, gardant une séquelle à la jambe. Jessica Alison fut
    décorée de la Purple Heart et de la Médaille du Courage et Mérite. Une demande de suivi
    psychologique avait été faite.
    Dans le sous-sol furent trouvé des contenairs avec des tubes de drogue marqués de smileys.
    Il n'y a dans ce rapport aucune trace de l'origine de la drogue revendue par le Soleil Rouge. Les
    équipements retrouvés au Goodsun ne permettaient pas une création d'une telle complexité
    Johnny Rico
    PS : Voir aussi les demandes d'analyse 05COPS02-117090-005-2-PJ-1 et 05COPS02-117090-005-2-PJ-2


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Jeu 14 Mar 2013, 11:52

    Rapport de Police
    Rapport N° : 05COPS09-117090-005-3
    Unité : 05COPS09
    Destinataire : Lnt Tod Hopkins
    Auteur : Johnny Rico
    Date : jeudi 4 juillet 2030
    Objet : Convoi des preuves de l'affaire des disparitions de Skid Row
    En ce 4 juillet, je me suis levé tôt et ai appelé Andrew en lui demandant de me rejoindre rapidement
    à l'angle de la 7ème et de Saint Flower Street. Comme à son habitude, il a cherché à comprendre,
    j'ai donc argué avoir découvert des développements importants la veille au soir. En bougonnant, il
    est venu. Je l'ai guidé sans lui dire où nous allions, tout en noyant le poisson en parlant du dossier
    Goodsun.
    Arrivés à l'aéroport, il a commencé à croire que je voulais l'envoyer en Corée. Contournant les
    grandes pistes du Los Angeles Internationnal Airport, nous nous sommes dirigés vers des pistes
    secondaires. Nous nous sommes arrêtés devant un hangar où nous attendait le pilote, Nick Sanders.
    Peu à peu, les autres invités se sont montrés : le Lieutenant Mike Stetson du SWAT, Andrew Taylor
    le gérant du Easy Target, Jessica « Punisher » Alison, Ryley « Energy Drink » Hobbs et Danielle
    Vendec, la femme d'Andrew. Par contre, sa fille Amy n'était pas venue, sans doute parce qu'elle
    n'avait que 3 ans.
    Quand mon coéquipier m'a vu vérifier les parachutes, il est devenu, l'espace d'une seconde, tout
    blanc, puis son impassibilité naturelle a repris le dessus. Nous sommes ensuite montés dans l'avion,
    qui a décollé et nous a emmené dans les cieux. Là, tous ont sautés, le tandem Andrew-moi-même en
    dernier. Nous avons réalisé quelques figures, Danielle et Andrew ont même réussi à s'embrasser au
    septième ciel, puis, alors que les autres parachutes s'ouvraient un à un, nous avons continué notre
    chute. J'ai déclenché l'ouverture au dernier moment.
    Je pense qu'il a apprécié le cadeau.1
    Dans la matinée, toujours en réalisant des heures sup non sup (quel sens du sacrifice au service de la
    justice!), je suis allé boire un verre, avec Ryley Hobbs, Andrew Dickinson et Jessica Alison. Quel
    rapport avec le service ? J'y arrive. Difficile ne pas faire le lien entre le Jus (voir le résumé de
    l'affaire du Goodsun) et la drogue retrouvée dans l'armure du « Terminator ». J'ai donc confronté le
    détective Alison afin qu'elle m'éclaire sur les zones d'ombre de l'affaire Goodsun. Hélas, comme
    c'était prévisible (mais je n'avais rien vu venir, n'étant pas doué de pouvoirs divinatoires), Alison a
    fondu un câble et s'est enfuie en courant. Dickinson a essayé de la poursuivre afin de creuser un peu
    plus, mais sans résultats. Quand il est revenu dans le bar où nous étions resté avec Hobbs, j'étais e
    train d'expliquer ce que j'avais trouvé au coéquipier d'Alison.
    Nous nous sommes ensuite rendus au Central où nous avons essayé de joindre nos collègues sur
    l'affaire. Peu à peu, tous sont arrivés (et oui : mon abnégation est contagieuse).
    Après avoir regardé les vidéos (ce qui a entraîné Pink à faire une sortie urgente vers les toilettes) et
    parcouru les dossiers, tous furent convaincu du lien entre les deux affaires. Nous nous sommes
    ensuite préparés à aller escorter le convoi des braqueurs de la supérette de Skid Row vers le Central.
    Quand nous avons quitté le bâtiment des COPS, Alison n'était toujours pas réapparue malgré les
    1 Note au MJ : Le texte en rouge n’apparaît pas dans le rapport officiel. C'est plus une note pour moi-même qu'autre
    chose.
    nombreux coups de téléphone de Hobbs. J'ai laissé un message sur son bureau expliquant que deux
    ans après, je ne voulais pas subir ce qu'elle avait subi dans le passé.
    Arrivés au Bunker de Skid Row, nous nous sommes organisés afin de couvrir au mieux possible le
    convoi. Après de multiples échanges plus ou moins hargneux entre nous et les convoyeurs et entre
    nous-mêmes, il a décidé le plan suivant :
    1°) Dans le fourgon blindé : moi-même et Ryley Hobbs
    2°) Quatre véhicules d'escorte, alternant à tour de rôle entre l'avant, l'arrière et les côtés du camion,
    sous l'organisation de Dickinson (qui, soit dit en passant, a l'âme d'un chef), répartis comme suit :
    a°) Andrew Dickinson
    b°) Cole Phelps
    c°) Maverick Madsen et Brenda Stone
    d°) Deux officiers de police du Bunker
    Alors que nous étions sur le point de démarrer, une cinquième voiture de Cops est arrivée. Il
    s'agissait de Jessica Alison. Ryley Hobbs a donc quitté le camion pour monter avec elle. Il a été
    remplacé par un putain de jaune que j'ai obligé à descendre, remplacé à son tour par un bon
    irlandais.
    Puis nous avons démarré. Aveugle comme je l'étais, enfermé avec les pièces à conviction (Hellfire
    032FX sans numéro de série, armure de SWAT améliorée sans numéro de série, drogue de type
    « Terminator »), je sentais la pression monter peu à peu, d'autant plus que le convoi a été ralenti de
    nombreuses fois, par une vieille qui traversait, par une manifestation...
    L'Irlandais commençais à me prendre pour un taré, de même que les conducteurs du fourgon. Alors
    que j'étais en train d'expliquer à mon vis-à-vis comment un camion dans le quel je me trouvais en
    Corée avait sauté sur une mine, notre véhicule a été violemment percuté.
    Mon oreillette m'apprit que le fourgon blindé avait été
    percuté par la droite par un semi-remorque équipé de lames à
    l'avant et avait été éperonné, traîné dans une rue adjacente.
    Deux hummers noirs étaient alors apparus et avaient bloqué
    les accès latéraux du semi-remorque. Un troisième s'était
    arrêté derrière les véhicules d'escortes. Enfin, quatre types
    planqués sur des balcons à l'étage des bâtiments ornant le
    carrefour avaient fait leur apparitions. De chaque hummer
    sortirent plusieurs « Terminators » en armure améliorées du
    SWAT. Tout ce beau monde commença à arroser de balles les
    véhicules d'escorte (voir plan si ma description vous semble
    obscure).
    A l'intérieur du camion, j'entendis un sifflement sur le côté. Décidant de jouer la carte de
    l'imprévisible, j'ouvris violemment la porte arrière (qui donnait donc sur la droite de la rue) et me
    retrouvais nez à nez avec un « Terminator ». Je fis feu avec mon Benelli, sans grand dommage pour
    cet enfoiré. Il saisit mon arme et la jeta à terre. Sans hésiter, je me ruai sur lui. Cet enfoiré, profitant
    des effets de la drogue et de la puissance de son armure, pensa sûrement se débarrasser rapidement
    de moi. Mais je finis par réussir à sortir mon Colt Peacekeeper et à lui loger une balle dans la tête.
    Enfin, j'aurais réussi, si son masque ne l'avait pas protégé. Cela le fit tout de même chanceler. Il
    abandonna alors le combat, pour se ruer vers un des hummers.
    Sentant le coup fourré, je jetai un oeil vers le fourgon. La paroi latérale gauche avait été découpée,
    sûrement avec de l'outillage industriel, un chalumeau sans aucun doute. Les armures et contenairs
    contenant la drogue avait disparus. Le jeune Irlandais gisait au sol, plusieurs balles dans le corps,
    mort. Entendant les moteurs des hummers vrombir, je logeais deux balles dans l'un, deux balles
    dans l'autre, alors qu'ils reculaient, puis fit volte-face et sautai sur le premier tandis qu'il faisait
    demi-tour. Dans le même temps, le véhicule manquant sur le plan, celui de Madsen et Stone, arriva
    de la droite et vint percuter le deuxième hummer. Cela ne l'empêcha pas de s'enfuir, tout comme
    celui sur lequel je me cramponnais, rapidement pris en chasse par les véhicules de Dickinson et
    d'Alison. Une voiture civile, réquisitionnée par Phelps, complétait la meute qui pourchassait celuilà.
    Tant pis, il ne restait plus qu'à Madsen et Stone de se débrouiller seuls avec le deuxième.
    Le hummer sur le toit duquel je m'accrochais fonçais dans les rues, poursuivi par trois voitures. De
    la première de ses voitures, celle conduite par Jessica Alison, Ryley Hobbs tirait. Il tirait, avec
    précision, sur le véhicule qui fonçait sans prendre garde aux nombreux civils. Tout en croisant les
    doigts pour que l'une de ses balles ne me touche pas, je rechargeai mon arme. Un tour sur le trottoir
    failli me faire tomber. Dickinson était lui aussi passé sur le trottoir tandis que Alison et Phelps
    restaient sur la chaussée. Tout à coup, la trappe supérieure du hummer s'ouvrit, laissant la place à un
    « Terminator » armé de pistolets-mitrailleurs. Sans hésitation, je pointai mon arme sur lui et fit feu.
    Il retomba à l'intérieur du véhicule, qui fit un tête à tête, percuté par le véhicule de Dickinson. Le
    choc me fit voler dans la vitrine d'un magasin de lingerie, explosant le verre et les mannequins
    installés là. Je repris rapidement mes esprits, un string sur la tête. Sans hésiter, je ressortis sur le
    trottoir et me mis à courir en direction des véhicules qui s'étaient immobilisés à une cinquantaine de
    mètres de là.
    C'est à ce moment que des stabilisateurs sortirent de sous le hummer et se plantèrent dans le
    goudron. Une carapace d'acier recouvrit le véhicule du sol au toit. La trappe supérieure se souleva et
    un « Terminator » apparut. Il commença à canarder la voiture de Dickinson. Je tirais sur lui, de
    même que Ryley Hobbs et Jessica Alison. Il chuta dans le véhicule, vite remplacé par un autre qui
    tira à son tour, sur le véhicule d'Alison cette fois. Plusieurs balles plus tard, il tomba à son tour. La
    violence de la fusillade fit place au calme. Seul la rumeur de la ville, plusieurs rues plus loin
    troublait le silence tombé sur les lieux de la confrontation.
    Après quelques minutes à se remettre de ces émotions, j'ai observé autour de moi et ai fini par
    trouver quelque chose d'utile pour ouvrir cette boite de conserve. J'ai donc piqué un sprint jusqu'à
    un garagiste où j'ai emprunté une disqueuse. Un sprint plus tard, j'étais devant le hummer, couvert
    par Dickinson, Phelps, Hobbs et Alison.
    Pendant que je m'attaquais à l'enrobage du véhicule « Terminator », les renforts arrivèrent. Des
    ambulanciers commencèrent à s'occuper de Dickinson. Après cinq bonnes minutes de travail,
    j'arrivais à découper trois pans de la porte. Je tirais ensuite dessus afin de la tordre. Hobbs, arme en
    avant, regarda à l'intérieur du véhicule. Il hurla alors : « Cassez-vous ! » ou quelque chose
    d'approchant. Faisant totalement confiance en son jugement, je cessais mes efforts et me mis à
    courir.
    Le hummer explosa, nous propulsant en l'air. Je retombais sans dommage et me retournais,
    regardant avec dépit notre pièce à conviction dans laquelle étaient embarqués nos criminels.
    Une fois les pompiers sur place, ils commencèrent à éteindre l'incendie. Une fois les flammes
    quasiment éteintes, nous nous sommes approchés et avons remarqué qu'aucun corps n'était dans
    l'habitacle. Ni les armures, ni les contenairs de drogue. Par contre, il y avait un trou dans le
    plancher, donnant sur une bouche d'égout ouverte. Alors que nous nous apprêtions à y descendre,
    les radios crépitèrent : la banque centrale de Los Angeles avait été braquée, pendant que la plupart
    des voitures de police du coin se trouvait sur les lieux même où nous étions.
    Alison et Hobbs se rendirent sur place. Je poussais Dickinson dans une ambulance afin qu'il soit
    emmené à l'hôpital. Pink et Top Gun nous contactèrent : il s'était passé la même chose sur leur
    hummer. Top Gun se préparait à étudier les résidus de la bombe.
    Phelps et moi-même descendîmes dans les égouts. Nous suivîmes les traces aussi loin que l'on pu.
    Nous ne retrouvâmes que deux seringues vides.
    Du côté d'Hobbs et d'Alison, ils apprirent à la banque que le butin était constitué de 175 millions de
    dollars. Des braqueurs étaient venus et avait pris des otages. Le SWAT, sous la direction du
    Lieutenant Hobbs (^^), était intervenu, avait abattu les gangsters puis avait demandé à ce que le
    coffre soit ouvert afin de vérifier si tout allait bien. Le directeur de la banque obtempéra et pendant
    qu'il discutait avec le lieutenant, les autres membres du SWAT vidèrent le coffre. Ensuite, ils
    remontèrent, aidèrent les braqueurs à se relever puis tuèrent froidement les quelques flics arrivés sur
    place. Ensuite, ils disparurent dans leurs hummers, laissant cois les employés de la banque. A noter
    qu'ils avaient des smileys sur leurs armures, ces putains d'enculés !
    Fin du rapport
    Johnny Rico


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Jeu 14 Mar 2013, 12:46

    Merci pour ces rapports! ça permet de garder les choses en mémoire! Very Happy


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    4LX
    Griffon Céleste
    Griffon Céleste

    Masculin
    Bélier Singe
    Nombre de messages : 734
    Age : 36
    Localisation : Talence
    Emploi : Collecteur d'âmes damnées
    Loisirs : compter les grains de sable des plages,Creuser un trou et essayer de vider l'ocean (parfois j'y arrive mais il revient généralement),parler dans ma tête,sucer des galets...des choses communes quoi!
    Citation : Les tueurs d'enfant faut les tuer quand ils sont enfant!
    Réputation : 4
    Points : 2909

    Re: C.O.P.S

    Message par 4LX le Dim 11 Aoû 2013, 13:40

    Parce qu'il le vaut bien!!!



    _________________

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Lun 12 Aoû 2013, 13:28

    c'est fort un perso qui marque autant !

    merci Smile


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    HORUS
    Griffonnesque
    Griffonnesque

    Masculin
    Vierge Cochon
    Nombre de messages : 7618
    Age : 45
    Localisation : bordeaux
    Emploi : MJ SUPER DEBILE
    Loisirs : jdr BD info
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 27
    Points : 8687

    Re: C.O.P.S

    Message par HORUS le Lun 12 Aoû 2013, 13:45

    non on étaient geek aussi avant ! Very Happy


    _________________
    DIEU PARMI LES DIEUX
    Bretagne Bretagne Bretagne Bretagne

    4LX
    Griffon Céleste
    Griffon Céleste

    Masculin
    Bélier Singe
    Nombre de messages : 734
    Age : 36
    Localisation : Talence
    Emploi : Collecteur d'âmes damnées
    Loisirs : compter les grains de sable des plages,Creuser un trou et essayer de vider l'ocean (parfois j'y arrive mais il revient généralement),parler dans ma tête,sucer des galets...des choses communes quoi!
    Citation : Les tueurs d'enfant faut les tuer quand ils sont enfant!
    Réputation : 4
    Points : 2909

    Re: C.O.P.S

    Message par 4LX le Lun 12 Aoû 2013, 18:00

    C'est pas qu'il marque autant, mais juste que c'est le seul à avoir ce background et cette pseudo série ... donc on en a profité pour faire un trailer rapidos Wink


    _________________

    4LX
    Griffon Céleste
    Griffon Céleste

    Masculin
    Bélier Singe
    Nombre de messages : 734
    Age : 36
    Localisation : Talence
    Emploi : Collecteur d'âmes damnées
    Loisirs : compter les grains de sable des plages,Creuser un trou et essayer de vider l'ocean (parfois j'y arrive mais il revient généralement),parler dans ma tête,sucer des galets...des choses communes quoi!
    Citation : Les tueurs d'enfant faut les tuer quand ils sont enfant!
    Réputation : 4
    Points : 2909

    Re: C.O.P.S

    Message par 4LX le Sam 19 Avr 2014, 11:48

    Karaté kid et Cas'dal!



    _________________

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Sam 19 Avr 2014, 12:31

    j avoue ça fait penser à certains moments.  Smile 


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    4LX
    Griffon Céleste
    Griffon Céleste

    Masculin
    Bélier Singe
    Nombre de messages : 734
    Age : 36
    Localisation : Talence
    Emploi : Collecteur d'âmes damnées
    Loisirs : compter les grains de sable des plages,Creuser un trou et essayer de vider l'ocean (parfois j'y arrive mais il revient généralement),parler dans ma tête,sucer des galets...des choses communes quoi!
    Citation : Les tueurs d'enfant faut les tuer quand ils sont enfant!
    Réputation : 4
    Points : 2909

    Re: C.O.P.S

    Message par 4LX le Lun 21 Avr 2014, 01:43

    https://www.youtube.com/watch?v=zDmQTKkWrRM


    _________________

    Nicolas
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Balance Serpent
    Nombre de messages : 1922
    Age : 39
    Localisation : Bordeaux
    Emploi : Papa Poule
    Citation : "L'important n'est pas de gagner, c'est la seule chose qui compte", Petit, dans un épisode de Petit et Costaud
    ASCPA-Les Griffons : Griffon JDR
    Réputation : 4
    Points : 4836

    Re: C.O.P.S

    Message par Nicolas le Lun 28 Avr 2014, 13:44


    Petite news mêlant la police de Californie et Call of Duty Wink


    _________________
    le site de la campagne de Pendragon

    *** Nouveau (en date du 06/02/2011) ***
    http://griffons.logres.fr

    *** Dernières modifications ***
    http://griffons.logres.fr/index.php?title=Sp%C3%A9cial:Modifications_r%C3%A9centes

    ZellDincht
    Escogriffe
    Escogriffe

    Masculin
    Nombre de messages : 2204
    Réputation : -4
    Points : 4945

    Re: C.O.P.S

    Message par ZellDincht le Lun 28 Avr 2014, 16:17

    lol sérieux y a des blaireaux!


    _________________
    "Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

    Contenu sponsorisé

    Re: C.O.P.S

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 02:53


      La date/heure actuelle est Ven 09 Déc 2016, 02:53